retour à la liste

Van Aert remporte le Circuit Het Nieuwsblad en solitaire

26 February 2022

Avec une attaque solide au pied du Bosberg, le champion belge Van Aert a complètement tourné le final de la classique d'ouverture à son avantage. Il augmente régulièrement son avance et franchit seul la ligne d'arrivée à Ninove. La deuxième place est pour le champion européen Colbrelli, qui a battu Van Avermaet au sprint.

À 11 heures pile, c'est le moment. Le 77ème Circuit Het Nieuwsblad partira de Gand après la présentation des coureurs au public au Kuipke. Sous un ciel bleu clair et un soleil radieux, le peloton entame la classique d'ouverture : 204 km en direction de Ninove.

Après 8 km, l'échappée tradidtionelle est un fait. Ils sont 7, les coureurs qui ont uni leurs forces à l'avant : Ruben Apers (Sport Vlaanderen - Baloise), Ben Healy (EF Education - EasyPost), Juri Hollman (Movistar Team), Alexander Konychev (Team BikeExchange - Jayco), Quentin Jauregui (B&B Hotels - KTM), Donovan Grondin (Team Arkea-Samsic) et Morten Hulgaard (Uno-X Pro Cycling Team). Leur avance maximale s'est finalement élevée à un peu plus de 8 minutes.

Dans le peloton, ce sont principalement les Jumbo-Visma et les Quick-Step Alpha Vinyl Team qui contrôlent la course. Plus il y a de pavés et de collines derrière, plus la différence entre le groupe de tête et le peloton diminue. Dans le groupe de tête, les premiers noms commencent à lâcher : Jauregui est le premier qui craque.

Dans le Wolvenberg, c'est l'heure de l'action dans le peloton. Florian Vermeersch (Lotto Soudal) et Loïc Vliegen (Intermarché-Wanty-Gobert) unissent leurs forces et peu après, c'est Stefan Küng (Groupama - FDJ) qui les rejoint. Entre-temps, on voit des crevaisons et plusieurs chutes en arrière-plan, dont celle d'un des leaders de Lotto Soudal, Victor Campenaerts. Le détenteur du record mondial de l'heure fait tout son possible pour rejoindre le peloton et doit changer de vélo, tandis que Peter Sagan (Total Energies) a également sa part de malchance.

Entre-temps, un groupe de tête de 9 coureurs s'est formé. Vliegen, Vermeersch et Küng rejoignent Apers, Healy, Hollmann, Hulgaard, Grondin et Konychev. Nathan Van Hooydonck prend la tête au dernier passage sur le Leberg. Il tente de briser le peloton avec une accélération forte. Naesen, entre autres, suit, tandis que les coéquipiers de Küng et Vliegen neutralisent l'attaque de Van Hooydonck.

Van Hooydonck essaie une deuxième fois. Lampaert est également impatient de courir, alors que l'écart du peloton se rapproche lentement d'une minute. A l'avant, ils sont encore six et derrière le groupe de tête, ça ne cesse de bouger. Dans le Berendries, Benoot (Jumbo-Visma) accélère. Il se fait accompagner par le leader Van Aert, Narvaez et Pidcock (Ineos Grenadiers). Colbrelli les rejoint également peu après. Les cinq rejoignent assez rapidement le groupe de tête.

Dans le peloton, c'est Quick-Step Alpha Vinyl qui doit maintenant redresser la barre, avec Trek-Segafredo en soutien. Ils sont confrontés à Benoot, qui fait un travail d'enfer pour le leader Van Aert à l'avant. A 20 km de l'arrivée, Van Aert laisse partir son partenaire Benoot. Le Gantois a sorti le grand jeu et s'est lancé dans une course en solitaire jusqu'au Mur de Grammont.

Dans le Mur, le peloton rejoint les poursuivants. Benoot fait ce qu'il peut, mais il perd aussi des mètres en direction de la chapelle et reçoit la compagnie du peloton dans la descente. Juste avant le Bosberg, le champion belge Van Aert passe à l'attaque. Avec neuf secondes d'avance, il aborde seul les 12 derniers kilomètres de la course. Il ne renonce pas à son avance, au contraire. Van Aert termine avec le sourire et remporte le Circuit Het Nieuwsblad en tricolore belge, tandis que Colbrelli remporte le sprint pour la deuxième place devant Van Avermaet dans le groupe des poursuivants.

Résultats

©Photonews

Related news